Carnet de voyage

Les voyages entres amis c'est bien mieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L"auberge anglaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clesa
Admin


Messages : 133
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: L"auberge anglaise   Mar 21 Fév - 18:59

Après quelques heures à la mine il avait laissé Rose aller se reposer à l'auberge avant de reprendre la route

Prétextant vouloir faire quelques affaires sur le marché de Penrith il l'avait laissé pour déambuler parmi les étales l"esprit ailleurs

Des affaires il aurait pu en faire mais il n'avait pas le cœur à ça .Depuis la veille il avait plus envie de grand chose

Son regard fut attiré par l'échoppe d'un tisserand.Machinalement il s'approcha et toucha les tissus du bout des doigts puis regarda des tenues qu'il reconnut comme celles que portaient les écossais .Il se souvint qu'a l'époque cela l'avait fait bien rire puis l'idée d'en acheter une pour un spectacle avait germé dans sa tête.Mais c'était avant..........

Il prit la direction de l'auberge puis entra afin d'aller rejoindre Rose et préparer ses affaires pour le départ du soir.

Il commença à monter les marches menant à la chambre quand il fit demi tour pour finalement s'installer à une table et commander une bière

Il fixait la chope qu'il faisait tourner doucement entre ses mains espérant peut être trouver des réponses sous la mousse.Secouant la tête il but un peu puis tourna la tête regardant par la fenêtre mais son regard était vide même l'animation de la rue ne parvint à le sortir de ses pensées

Il termina sa chope puis en commanda une autre .Des réponses depuis hier il en avait eu .Il avait bien compris que pour son amie tout avait été trop vite et qu'il demandait surement plus qu'elle pouvait lui donner

Il but la moitié de sa chope puis se demanda si finalement un jour il pourrait être enfin heureux.Mimi était décédée puis Natasha s'était perdue chez les nonnes et maintenant Rose qu'il pensait pouvoir rendre heureuse et qu'il finalement rendait plus malheureuse qu'autre chose la laissant se poser au moins autant de questions que lui.Aristote avait vraiment une dent contre lui

Il termina sa bière regardant l'escalier se demandant ce qu'il devait faire.Il était complétement perdu ne sachant plus comment agir avec Rose.Il aurait voulu la rejoindre la prendre dans ses bras et l'embrasser surement même lui faire l'amour mais tout ça n'était plus que des bons souvenirs de quelques jours de bonheur partagés ensemble

Il regarda sa chope vide puis en commanda une autre qu'il commença à boire.Il se dit qu'avec le recul il avait agi comme un idiot se doutant depuis qu'ils étaient à terre que quelque chose n'allait pas.Rose avait changé dans son comportement dans sa façon de se s'habiller aussi pour moins le tenter

Il posa la chope vide sur la table .Maintenant il lui restait plus qu'a garder sa douleur pour lui et ses larmes qu'il retenait depuis la veille afin de terminer ce voyage dans des bonnes conditions.Il était le principal fautif de cette situation et c'était à lui de faire tout pour essayer de préserver au moins leur amitié

La nuit commençant à tomber il commanda une assiette mais n'y toucha pas.Il avait perdu l'appétit.Hormis un début de mal de tête la bière ne lui avait pas été d'un grand conseil

Faisant tourner sa cuillère parmi les légumes dans son assiette il se dit que finalement il aurait du accepter une des propositions qu'on lui avait faite avant de partir .Ainsi il serait rentré à Blois entre deux missions gardant surement ainsi l'amitié de Rose sans la faire souffrir

Il regarda de nouveau l'escalier et soupira.................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemay
Admin
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 02/11/2016

MessageSujet: Re: L"auberge anglaise   Dim 26 Fév - 11:26

Penrith... Une nouvelle étape et le dernier village avant le Pays de Galle.

Après avoir pris une chambre à l'auberge, direction la mine, histoire de rendre service et de remplir sa bourse. Après quelques heures, la fatigue se fit sentir.

Ce soir encore elle avait mission de conduire la charrette, il lui fallait toute son attention sur ces routes qu'elle ne connaissait pas et la faible lueur de la lanterne ne permettait aucune erreur, surtout quand son amie la lune se cachait derrière les nuages. Chaque soir elle lui demandait de veiller sur ceux qu'elle aimait, comme elle avait pris l'habitude de le faire à Blois avec Nky, mais il fallait tout de même qu'elle prenne un peu de repos.

Clesa avait raccompagné Rose à l'auberge et pendant qu'elle retrouvait la chambre, il était parti faire un tour au marché. Elle avait demandé à l'aubergiste, dans un anglais approximatif, si elle pouvait avoir un baquet d'eau chaude pour prendre un bain et effacer les traces de fatigue et du travail à la carrière. Rapidement l'aubergiste avait fait le nécessaire et Rose s'était glissée dans l'eau chaude avec délice, se disant qu'elle avait bien fait d'apporter dans ses bagages, les savons offerts par Leanore à St Noël. Corps savonné, cheveux lavés, elle resta là, la tête vide, attendant que les premiers frissons la décident à sortir de l'eau.

Entourée d'un simple drap, elle se laissa tomber sur le lit, cherchant un sommeil réparateur qui ne venait pas. Alors elle se leva, ajouta une bûche dans le feu qui réchauffait la chambre et s'installa devant la cheminée, en regardant danser les flammes, ses pensées revenaient.

Qu'est ce qu'il lui arrivait ? Comment en était elle arrivée là ?

Tout avait commencé avec l'absence de Nky. Elle se souvenait quand Clesa lui avait dit que si Nky ne l'emmenait pas en Angleterre il le ferait. Elle était encore bailli d'Orleans à ce moment là, sur le moment elle avait prit ça pour une boutade et en avait parlé avec Nky. Ce dernier avait prit la chose en riant, mais Rose avait bien senti qu'il riait jaune. Puis le voyage s'était de plus en plus concrétisé et Clesa s'était fait de plus en plus présent.

Rose était heureuse de passer des soirées avec son ami, il l'a faisait rire et l'absence de Nky était plus légère. A la fin de son mandat, elle avait dit à Nky que le voyage était prêt et lui avait demandé ce qu'il comptait faire. La laisser partir où être là pour elle. Sans hésiter il avait répondu qu'il serait sur le pont  avant elle le jour du départ et qu'il se réjouissait de ce voyage tout en lui disant qu'il était désolé de cette absence qu'il lui faisait subir et qu'il s'en voulait de ne pouvoir faire autrement. Mais rien que savoir qu'il serait du voyage suffisait au bonheur de Rose.

A ce voyage s'était joint Keith, son filleul, que sa femme venait de quitter et voulait se changer les idées. Le 23 Janvier 1465, tout le monde était à bord et le Blesois quittait Blois.

Mais comme à Blois les nouvelles de Nky étaient rares et Rose passait ses soirées au mess en compagnie de Keith et de Clesa. Petit à petit Keith s'enferma à son tour et finalement les soirées ne se passaient plus qu'à deux, entre rires et calculs de direction à prendre.

Puis il y avait eu le fameux spectacle de Clesa et un baiser. Certes, ce n'était pas un vrai baiser mais cela avait suffit pour faire changer les choses. Leur relation était devenue ambiguë, la gentillesse, la prévenance et la présence de Clesa, le manque de Nky, tout ça avait fait que Rose s'était laissée emporté dans un tourbillon.

Keith avait alors demandé à quitter le bateau et on avait fait route vers St Pol de Leon pour le débarquer. Rose s'était dit qu'il fallait qu'elle prenne une décision et qu'elle devait dire à Nky son mal être et sa souffrance et qu'elle préférait reprendre sa liberté. A St Pol, Nky avait quitté le bateau lui aussi après lui avoir fait parvenir un courrier qui avait laissé à Rose un goût amer de gâchis. Et la jeune femme ne pouvait s'empêcher de revoir son visage marqué par la tristesse et ses yeux pleins de larmes, et elle s'était retenue pour ne pas se jeter dans ses bras et lui dire à quel point elle l'aimait malgré tout. Mais elle n'avait rien dit, et elle était restée là sur le pont, le cœur déchiré, jusqu'à ce que sa silhouette disparaisse dans les brunes du port.

Malgré le feu Rose frissonna à ce souvenir. « Reprend toi Rose » lui disait une voix intérieure « Clesa est là lui... Il t'offre son amour... Une vie pleine de surprises et de rires »

Clesa... C'était si facile de l'aimer. Comment ne pas l'aimer d'ailleurs ? Elle avait cru qu'avec lui elle pourrait oublier, recommencer une vie nouvelle, que de reprendre sa liberté aurait suffit à la rendre libre... Mais libre de quoi ? D'ouvrir ses bras... De partager les baisers et les caresses... De faire des projets... D'aimer à nouveau ?  Mais pour aimer à nouveau il fallait déjà ne plus aimer. Les sentiments qu'elle avait pour Clesa étaient sincères mais n'avait rien de comparable à ceux qu'elle avait pour Nky. Elle savait que plus rien de serait comme avant. Clesa voulait plus qu'elle ne pouvait donner et Rose avait peur de perdre ce qu'il y avait de précieux entre eux, cette amitié qui les liait depuis si longtemps.

Du feu, il ne restait plus qu'un tas de cendre rougeoyantes, la tête de Rose lui faisait mal et elle grelottait. L'ombre avait envahi la chambre, elle ne s'était même pas rendu compte que la nuit venait de tomber. Bientôt il serait l'heure de reprendre la route. Elle se leva, rejeta le drap sur le lit et s'habilla chaudement. Puis elle ramassa ses affaires et s'approcha de la fenêtre. Au dehors la lune brillait déjà, elle sourit en repensant au défi qu'elle avait du relever... « Je chanterai pour ton anniversaire si tu chantes pour moi aussi... » Et bien sur rien que pour l'entendre chanter, Rose s'était exécutée et la lune l' avait un peu aidé. Elle soupira, adressa comme chaque soir sa prière à l'astre gris et quitta la chambre.

En descendant l'escalier elle trouva Clesa attablé devant une assiette de soupe. Elle croisa son regard, elle pouvait lire dans ses yeux qu'il était triste et elle était seule responsable de ça. Alors elle accrocha un sourire à son visage et s'approcha... Son estomac criait famine lui aussi mais elle savait que rien ne pourrait passer. Elle avait déjà eu du mal à garder son repas de la veille.

Alors … On a une petite faim avant le départ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdevoyage.forumactif.com
clesa
Admin


Messages : 133
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: L"auberge anglaise   Dim 26 Fév - 13:32

Alors … On a une petite faim avant le départ ?

Clesa leva la tête en direction de Rose.Il se força à sourire aux paroles de son amie

Je regarde surtout les légumes flotter dans le bouillon

Il repoussa l'assiette devant lui puis laissa quelques écus sur la table avant de se lever l'heure du départ approchait

Il suivit Rose jusqu’à la charrette puis l'aida à installer ses affaires en attendant que leurs compagnons de voyage les rejoignent le tout dans un silence pesant l'un comme l'autre ne sachant quoi dire

Il aurait aimé lui prendre la main et l'embrasser mais cela aurait ajouté un peu plus de malaise à la situation

Il alla vérifier les attaches de la charrette quand leurs compagnons arrivèrent et la petite troupe prit le départ pour la prochaine ville

Voyager laisser faire le temps peut être que c'était la solution.Se contenter de ce qu'elle pouvait lui donner pour l'instant sans rien demander de plus .Il soupira intérieurement .Pourquoi rien n'était jamais simple

Il se rapprocha de la charrette laissant ses idées noires de coté et se mit à l'aider à pousser en espérant que la suite du voyage serait surprenante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemay
Admin
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 02/11/2016

MessageSujet: Re: L"auberge anglaise   Dim 26 Fév - 20:51

Je regarde surtout les légumes flotter dans le bouillon

Avec cette simple phrase, Rose pouvait deviner l'état d'esprit dans lequel était Clesa. Elle s'en voulait... Elle s'en voulait de le voir ainsi, mais elle ne voulait pas non plus lui mentir.

Le voyant repousser son assiette elle ajouta sur le ton de la plaisanterie, bien qu'elle sache que Clesa n'était pas dupe...

C'est vrai que ce n'est pas très appétissant... ça manque d'un bon morceau de lard.

Ils quittèrent l'auberge en silence. Le voyage allait se poursuivre et si Rose était plus perdue que jamais elle n'en laissa rien paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdevoyage.forumactif.com
clesa
Admin


Messages : 133
Date d'inscription : 13/11/2016

MessageSujet: Re: L"auberge anglaise   Lun 27 Fév - 21:49

Le voyage se poursuivait avec des hauts et des bas entre la relation entre Rose et Clesa.La petite troupe quittait le territoire Anglais pour celui du pays de Galles

Depuis le départ de Penrith il était plus perdu que jamais et avait du mal à accepter que Rose ne veuille même plus l'embrasser lui déposant seulement une bise sur la joue comme avant.............mais puisque c'était ce qu'elle voulait il la laissa faire non sans ruminer de son coté allant même pour essayer de piquer l'orgueil de Rose en lui donnant du baise main mais le résultat fut le contraire de ce qu'il espérait

Puis un soir sur un feu de camp autour des ruines d'une des anciennes villes anglaises il profita qu'ils étaient que tout les deux pour lui dire ce qu'il avait sur le cœur depuis des années .Tant qu'a tout perdre ce soir là au moins il ne pourrait regretter de ne peut avoir tout tenter.

La discution fut tout sauf simple.Longue mais sans aucun cri. Se terminant par des larmes et un baiser échangé mais avec toujours des questions en suspend et le sentiment qu'a tout moment l'histoire pouvait se terminer la.

Les jours suivants pour le plus grand plaisir de Clesa furent surprenants.Rose l'embrassait de nouveau et acceptait de reprendre place dans ses bras.Il espérait que ce changement était un signe que la jeune femme voulait essayer de lui faire une plus grande place dans son cœur même si il savait que ça serait long et pas qu'elle changeait seulement pour lui faire plaisir

Ils avaient pris aussi la décision de continuer à partager la même chambre à l'auberge même si ils dormaient chacun de leur coté s'abstenant de tout moment de tendresse mais Clesa se satisfaisait déja de pouvoir la sentir prés de lui même si il aurait bien aimé .............

Au petit matin du 25 Février la petite troupe arriva à Girvan ou Rose et Clesa après quelques heures de repos à l'auberge et un bon repas prirent la direction du marché







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L"auberge anglaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
L"auberge anglaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Femme Beauty (marque anglaise)
» L'affaire Tomlinson met la police anglaise dans l'embarras
» Une Anglaise dotée de deux utérus accouche de jumeaux
» L'anglicisme et la mode anglaise
» Auberge du Grèbe à Lureuil (36)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carnet de voyage :: Au fil des routes-
Sauter vers: